boeuf wagyu halal

Trouver des restaurants halal au Japon, un parcours du combattant ?

Pays éloigné à la fois culturellement et géographiquement des cultures musulmanes, le Japon a connu l’Islam et ses adeptes très récemment. On ne compte évidemment pas le samouraï Yusuke (Youssouf) qui était semble-t-il d’origine musulmane, ni même les relations commerciales avec des familles ou des clans commerçants musulmans chinois ou d’Asie du Sud-Est.
On s’imagine alors aisément un pays qui, n’ayant que peu de liens historiques avec cette religion, n’a ni infrastructures ni facilités à proposer des services et menus adaptés à une population musulmane… Et pourtant !
On compterait en fin 2021 près de 800 restaurants halal au Japon, certains allant jusqu’à ne pas servir d’alcool, chose surprenante quand on connaît la place de l’alcool dans la culture japonaise.

Et concrètement ?

Concrètement, il faut distinguer deux situations :

  • Le halal à Tokyo
  • Le halal dans le reste du Japon

Eh oui, Tokyo est une mégalopole qui attire les peuples du monde entier pour le travail, notamment parce qu’il est plus simple d’y trouver des anglophones qu’ailleurs dans le pays.

À Tokyo, j’ai pu trouver :

Bref, outre les restaurants de poissons, sushis, et fruits de mer, sans compter la street-food (tamago-yaki, okonomi-yaki, tako-yaki…)… Vous avez vraiment de quoi vous éclater le bide à Tokyo 🤤🤤🤤

Dans le reste du pays, honnêtement, j’espère que vous aimez les légumes et le poisson 🤣
Hormis à Osaka, vous ne trouverez pas tellement de viande halal !

Un pays accueillant et compréhensif

Même si vous ne trouvez pas de viande halal sur le coup, vous pourrez trouver à coup sûr de bons plats et snacks à déguster :

  • J’ai aimé les maquereaux frits de certains konbini
  • Vous adorerez les omelettes carrées (tamago-yaki), qu’elles soient sucrées ou salée
  • Les pancakes soufflés, fluffy pancakes, qui vous feront craquer à coup sûr !
  • Goûtez les Unagi-don, filet d’anguille grillé en sauce avec son riz
  • Oh et puis les tako-yaki (boulette à la pieuvre), et autres okonomi-yaki (crêpe fourrée aux fruits de mer) vous feront fondre, surtout à Osaka
  • Et rendez-vous vite dans la chaîne de restaurants Tendon-Tenya, les crevettes et légumes panés deviendront comme une drogue pour vous 😍
tendon tenya
Petit plat de nouilles Soba et son petit assortiment de fritures 🤤

Par ailleurs, les japonais sont réellement compréhensifs envers toutes pratiques religieuses ou culturelles. Si vous ne mangez QUE de la viande halal, et si vous ne mangez ABSOLUMENT pas de porc, ils ne vous poseront pas trop de questions et se contenteront de TOUT faire pour pouvoir vous aider.
Il vous suffira de demander, en pointant un aliment sur la carte, ou un produit dans le magasin :

  • Bouta-niku deska ? => Est-ce de la viande de porc ?
  • Niku deska ? => Est-ce de la viande ?
  • Tori-niku deska ? => Est-ce de la viande de poulet ?
  • Gyu-niku deska ? => Est-ce de la viande de boeuf ?
  • Arukoru deska ? => Est-ce de l’alcool ?

Laisser un commentaire